Un esprit sain dans un corps sain : Quand la psychologie rencontre le yoga.

« L’esprit est à la psychologie ce que le corps est au yoga, et peu importe la voie que vous emprunterez, ce sont les deux que vous rencontrerez ».

Céline
Les miraculeuses interactions entre la psychologie et le yoga dans notre société moderne.

Si vous avez déjà fait une psychothérapie ou entrepris un développement personnel, vous reconnaissez les bienfaits ressentis à mesure que votre passé se solutionnait et que vos ressources se déployaient.

Si vous avez déjà fait ou faite du yoga, vous connaissez le bien être associé à une pratique régulière.

Alors imaginez ce qui se passe quand la psychologie et le yoga se rencontrent.

Je ne vante plus les nombreux bienfaits des thérapies et particulièrement de l’hypnotherapie que je pratique en cabinet depuis 7 ans.

Ceci dit, malgré les nombreux résultats positifs dont j’ai été témoin auprès des patients que j’ai eu l’honneur de rencontrer , il manquait à mon sens la dimension corporelle.

Allongé sur un divan, le corps relâché, et l’inconscient miraculeusement accessible pour y laisser échapper les mémoires d’éventuels traumatismes passés et y laisser entrer des suggestions transformant considérablement le quotidien du patient….

j’avais la sensation qu’il manquait quelque chose.

Et le corps dans tout ça ?

Prendre soin de l’esprit sans considérer le corps est à mon sens un leurre. Même si nous savons aujourd’hui que le corps et l’esprit sont étroitement liés d’un point de vue psychosomatique, il y a comme un manque de considération pour le corps physique que nous sommes.

Nous avons souvent tendance à penser que nous avons un corps et non que nous sommes notre corps. On accepte plus volontiers que nous sommes notre esprit, et le corps apparaît davantage comme quelque chose que l’on a , comme quelque chose qui est à part de nous.

Le yoga, a le don d’unifier notre esprit et notre corps. Il a le don de nous faire sentir notre corps comme quelque chose que nous sommes et non seulement comme une possession dont nous ne sommes pas responsable.

Si la psychologie nous permet de nous rendre responsable de nos émotions, de nos pensées et de notre état d’esprit. Le yoga nous responsabilise sur la façon dont nous prenons soin de notre corps.

J’ai reçu en consultation des personnes souffrant de problématiques liées au corps ( trouble du comportement alimentaire, douleurs chroniques,…) et des problématiques émotionnelles ( manque de confiance, anxiété, dépression, phobies, toc, …) que la psychologie/psychothérapie a indéniablement solutionné. La psychothérapie permet au patient de rendre conscient et ainsi de désensibiliser les événements traumatiques de son histoire de vie afin de se libérer des conditionnements associés à ce ou ces traumatisme(s).

Et les résultats sont sans appel.

Mais qu’en est il des mémoires du corps, des douleurs ( associées à un traumatisme) enkystées dans le corps physique, organique?

En décodage biologique des maladies on dit que certains organes sont le siège d’emotions associées.

Par exemple, on associe :

la tristesse et la dépression aux poumons,

la colère et la frustration au foie,

L’Inquiétude et l’anxiete à l’estomac,

La Peur et la frayeur aux reins

La haine et l’impatience au cœur.

C’est à ce moment là que le yoga entre en jeu… en plus des nombreux bienfaits sur le corps et sur l’esprit qu’on lui connaît, le yoga à ce pouvoir, de s’adresser directement aux mémoires corporelles, à ces émotions enfermées dans notre corps charnel et qui sont la cause de douleurs organiques.

Certaines postures de yoga ont justement la capacité de stimuler les organes et de nettoyer énergétiquement notre corps des émotions négatives associées à l’aide de nos chakras.

D’un point de vue psychologique, nous savons aujourd’hui que certaines postures de yoga favorisent le développement de certaines ressources psychique et l’emergence de certaines émotions positives.

Grâce au yoga, nous pouvons travailler notre développement personnel en accroissant confiance en nous, courage, paix intérieure, joie, sérénité, empathie, humilité, respect, bienveillance, altruisme, détermination, volonté ( la liste est longue)…

La psychologie associée au yoga, répondent ensemble, parfaitement bien à l’injonction  « Un esprit sain dans un corps sain ».

Lorsqu’on est bien dans notre tête, on est plus à même d’être à l’écoute de notre corps. Et donc plus à même de tendre vers une alimentation saine et respectueuse de notre corps et de la planète.

Si le yoga est un état d’esprit et un mode de vie bien au delà de notre tapis, la psychologie est l’assurance de vivre en cohérence avec notre Moi profond pour tendre chaque jour vers la meilleure version de nous même.

Avec amour et bienveillance.

Namaste

Céline