La “courrier-thérapie” ou l’écriture pour libérer ses emotions

L’écriture comme exutoire

Bien que l’écriture soit souvent vue comme un moyen de partage, avec une dimension communicative, elle a également une dimension artistique et thérapeutique.

Peut être même, pourrions nous dire que chacune de ces 3 dimensions s’imbriquent…

Je m’explique:

  1. La dimension communicative, l’écrire comme moyen de partage:

Prenons l’exemple des relations épistolaires ( Courrier, Sms, Mail, ou Courriel)…

Au delà de ses fonctions apparentes ( entretenir un lien, prendre ou donner des nouvelles), ces écrits, destinés à un tiers ont pour buts premiers et bien souvent inconscients

  • d’EXISTER pour soi, en utilisant les pronoms “je”,
  • d’EXISTER pour autrui en s’adressant à lui (confidences, demande de conseils, d’approbations, partage…)
  • et bien évidemment de PARLER de la pluie et du beau temps, S’EXPRIMER sur tout, sur rien mais surtout parler de SOI, de ce que l’on ressent, ses états d’âme, de qui nous sommes, de ce que nous faisons, de nos projets proches ou lointain, de nos désirs et de nos souhaits.

2. La dimension artistique, l’écriture comme expression créatrice:

Les romans, les poèmes, les chants, les scénarios, etc…, sont le reflet des états d’âme des artistes, leurs blessures profondes, leurs joies et leurs peines.

  • Ils existent à travers leurs vers, leur récit,
  • Ils laissent une trace de leur passage sur terre,
  • Ils partagent des émotions,
  • Ils transmettent une histoire, parfois leur histoire en totalité ou en parie, un enseignement à quiconque sera à même de les lire, les entendre, les comprendre afin de peut être s’y en inspirer.

IMG_8946

3. La dimension thérapeutique, l’écriture comme exutoire émotionnel:

Comme vous l’aurez compris, l’écriture pour maintenir un lien nécessiterait la présence d’un tiers ( un destinataire) et aurait pour objectif de pouvoir s’exprimer librement et en toute confiance auprès d’une personne, d’un groupe de personne ou d’une communauté où le but prédominant est le sentiment d’Exister, voir reconnu ou aimé.

Ce qui m’amène à vous parler de l’écriture thérapeutique ou la “courrier-thérapie”.

Thérapeutique au sens stricte du terme car si son but n’est pas de partager ou de transmettre, il n’en reste pas moins un moyen d’expression voir d’extériorisation efficace de nos émotions.

La courrier-thérapie ou l’art d’écrire à soi-même pour soi-même, permet à travers de l’écriture, de mettre sur papier nos émotions, nos sentiments, nos doutes, nos désirs, nos états d’âmes, nos envies.

Contrairement à la communication verbale, l’écriture permet de visualiser ce que nous écrivons et donc de donner un sens à certaines émotions ou situations et de mieux les comprendre.

Cette forme d’écriture permet d’EXTERIORISER ( donc mettre à l’extérieure de soi), nos pensées négatives ou émotions négatives qui parasitent notre esprit et qui peut génèrer du stress et de l’anxiété.

Elle peut, également, permettre de faire le point sur soi, sur sa vie, ses projets, ses envies, ses désirs. Une centration sur soi, une introspection nécessaire pour se connaître et avancer dans la vie avec plus de sérénité.

La courrier-thérapie: Le choix du lieu

Hotel Escondido - Puerto Escondido - Mexique

 

Il est important de choisir LE lieu ( se trouver un endroit à soi où on se sent bien). Ce peut être chez soi, sur notre balcon, dans notre jardin ou ailleurs, à la terrasse d’un café, dans un parc, au bord de l’eau. En bref, un endroit propice à la détente, a la réflexion, à l’introspection.

 

 

La courrier-thérapie: Le choix du support

IMG_8951

Tous les supports sont possibles et le choix des supports sont multiples…

Si certains choisissent d’écrire dans un carnet, qu’ils auront le choix de garder ou détruire une fois terminé.

D’autres, choisiront des feuilles libres dont ils se débarrasseront aussitôt les idées EXPRIMÉES, aussitôt les émotions EXTÉRIORISÉES, Libérées de soi!!!

Certains préféreront leur stylo fétiche tandis que d’autres préféreront le crayon à papier afin d’effacer, supprimer, rectifier leurs écrits…

 

Un ami m’a confié récemment avoir l’habitude de toujours emporter un carnet avec lui lors de ses voyages, afin de pouvoir écrire ce qu’il voit, ce qu’il vit, ce qu’il ressent, ou simplement griffonner ou dessiner les paysages qu’il découvre.

IMG_8948

En effet, si l’écriture est un exutoire très libérateur, le dessin, le Chant, la musique, peindre, colorier, le sont tout autant. L’art ( sous toutes ses formes) serait un excellent moyen de s’exprimer.

Afin de trouver un Équilibre de vie, l’être humain a besoin de faire fonctionner chaque partie de son cerveau, son cerveau droit ( le cerveau intellectuelle et émotionnel) et son cerveau gauche ( le cerveau mécanique lié aux capacités physiques). En complément de l’écriture, le sport et l’activité physique seraient un bon moyen d’extérioriser les émotions négatives, d’éliminer les toxines présentes dans notre corps et de sécréter des hormones du plaisir source de bien être.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *