Donner un sens à sa vie: Ma méthode.

Tout d’abord, Je tiens à préciser que cet article n’a aucune visée commerciale ou publicitaire. Il permet simplement de répondre à une question que l’on me pose souvent, à savoir, comment donner un sens à sa vie. Et comme il y a presqu’autant de pratiques psychothérapiques que de psy, je parle de celle que je connais le mieux, la mienne.

« Pourquoi »:

Lorsque j’ai commencé à exercer en libérale, il y a presque 10 ans, j’exerçais une pratique très proche de celle que j’avais apprise durant mon cursus universitaire. Puis, d’année en année, j’ai continué à me former et à intégrer des outils révélant une pratique qui me ressemble.

J’ai commencé par une méthode clinique tournée vers le passée, vers la recherche de la cause répondant à cet incessant « pourquoi? ». En quête perpétuel de ces évènements déclencheurs qui expliquaient, les maux, les troubles et agissements d’aujourd’hui. Puis, avec La pratique de l’hypnotherapie (Hypnose Ericksonnienne), j’ai appris à laissé l’inconscient répondre au « Pourquoi », en laissant les traumatismes ( au sens large du terme ), revenir à la conscience…

Puis, il y a 5 ans, ma pratique faisant son chemin, je me suis passionnée par la psychologie positive et la psychologie des ressources, et ma façon d’être psy a évolué vers des thérapies brèves orientées solutions. Plutôt que de m’attarder sur le pourquoi (le passé), je me suis évertuée à porter mon attention sur le présent, un présent tourné vers l’avenir. La question: « Comment donner un sens à sa vie ? » est devenue le cœur de la pratique.

Nous vivons dans une société, on nous passons notre temps à courir, nous n’avons plus le temps de passer dix ans en analyse, il nous faut comprendre, c’est essentiel mais il nous faut par dessus tout vivre l’instant présent et avancer vers notre rêve.

Comment répondre à ce besoin que nous avons aujourd’hui, de guérir des blessures du passé tout en apprenant à vivre l’instant présent et à entreprendre la réalisation de nos projets à venir?

Concrètement, Voici comment ça se passe:

Lorsqu’un(e) patient(e) vient consulter, je fais, avec lui/elle, un état des lieux de sa vie, son mal être présent et les événements de son passé sont au cœur du récit mais pas seulement. Après avoir compris, pourquoi, il/elle en est là aujourd’hui, je m’intéresse à ce vers quoi il veut tendre. Pour cela, je l’invite à s’interroger sur ce qui va bien dans sa vie et ce qu’il/elle souhaite améliorer, et ce pour tous les domaines ( vie professionnel, vie privée, vie familiale, vie sociale, santé, activités, loisirs, finances, etc… ), ainsi on met l’accent sur les dimensions de sa vie qui ne lui apporte pas entière satisfaction.

« Comment »?

  • Je l’invite à dresser un portrait de la personne qu’il/elle voudrait être en se référant à chacune des dimensions abordées. Une fois ce portrait réalisé, nous savons désormais ce vers quoi il tend.
  • Vient alors le moment de dresser des objectifs qui le rapprocheront chaque jour de sa meilleure version de lui-même. Je l’invite à dresser des objectifs à court, moyen et long terme.
  • Pour finir, on aborde les tâches qu’il/elle pourra mettre en place dès aujourd’hui, en sortant du cabinet, pour commencer à se réaliser. Ces tâches vont être constitutives d’une routine bénéfique à la réalisation de ses objectifs et à l’atteinte de son but.

La séance suivante, nous faisons le point sur les tâches qui ont été réalisées, celles pour lesquelles il/elle a éprouvé des difficultés, on cherche à comprendre les freins liés à un éventuel conditionnement passé et je propose des outils pour les lever.
Des exercices sont donnés en fonction des freins que nous avons décelés afin qu’il/elle puisse s’en libérer et continuer à avancer.

Ce qu’il faut retenir:

  • Il est important de connaître son passé pour s’en libérer, oui mais pas que.
  • L’état des lieux de notre vie aujourd’hui nous permet de savoir ce qui va bien et ce qui peut être ameliorer.
  • Dresser un portrait de la personne que l’on voudrait être ( plus organisé, plus patient, prendre plus soin de sa santé, exercer un autre métier, etc…).
  • Trouver des objectifs à court (au quotidien), moyen ( dans les mois à venir) et long terme ( années à venir) qui nous rapproche chaque jour de notre rêve ( portrait que nous avons dressé).
  • Mettre en place des tâches quotidiennes pour changer nos habitudes et tendre vers notre projet.

Si tu as aimé cet article ou si tu as des questions, je te répondrais, avec grand plaisir en commentaires.

Bienveillamment,

Céline